Vous êtes sur :

vin laboratoireLe lobby de l'alcool, tout comme le lobby du tabac, et sur le même modèle, a développé depuis des décennies une stratégie d'influence qui repose notamment sur une présence partout où le sujet de la consommation d'alcool et de ses effets peut être évoqué.

Cette occupation du terrain, pourrait-on dire, vise à prévenir ou atténuer une présentation négative des boissons alcooliques qui aurait un impact commercial. Ainsi le lobby de l'alcool en France a investi depuis 1971 le champ scientifique en créant son propre organisme, l'Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons (IREB)[1].

 

Aujourd'hui, cette façade scientifique des alcooliers se transforme et devient la Fondation pour la Recherche en Alcoologie (FRA). Il importe donc d'analyser les buts poursuivis par cette évolution et ses conséquences.


[1] Cf. ANPAA, Décryptages n° 7 : « L'IREB, la façade scientifique des alcooliers », octobre 2015.

Télécharger le dossier Décryptages N° 19 - La "nouvelle" façade scientifique des alcooliers - la FRA : la Fondation pour la Recherche en Alcoologie

video d 19

 

Le professeur Mickaël Naasila, Président de la SFA (Société Française d’Alcoologie) revient sur les limites que rencontre actuellement le secteur de la recherche en alcoologie en France.

Voir la vidéo

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer