Vous êtes sur :

Par arrêté du 13 octobre, entré en vigueur le 18 octobre, la durée maximale de prescription de la méthadone gélule passe de 14 à 28 jours, 28 jours étant la durée maximale en matière de médicaments classés comme stupéfiants.

La méthadone gélule est indiquée comme traitement de substitution aux opiacés chez les personnes traitées par méthadone sirop depuis au moins un an et stabilisées.

Le traitement par méthadone sirop s’inscrit dans un accompagnement médico-psycho-social renforcé, rythmé par une durée maximale de prescription de 14 jours.  Alors que la méthadone sirop est injectable par certains (dans des conditions difficiles), la gélule ne l’est pas du tout, exposant cette forme galénique à moins de mésusage et trafic de rue. En outre, la forme gélule contient moins de sucre que la forme sirop, exposant à moins d’effets indésirables au niveau dentaire.



L’extension de cette durée maximale de prescription de la méthadone gélule est ''une bonne décision car elle est moins contraignante pour l’usager'' selon Véronique Spehner, pharmacienne au CSAPA ANPAA 70 et en officine et, pour les usagers stabilisés concernés ''elle permet une meilleure observance que sur 14 jours où il arrivait que le patient soit en rupture de prescription et donc de traitement''. ''Cette prescription pour 28 jours va dans le sens de plus d’autonomie des usagers, avec une gestion de leur traitement sur une durée plus longue''.
''Les usagers de drogues, comme tout patient atteint de maladie chronique, ont le droit au meilleur confort possible dans la gestion de leur traitement'' selon Anne-Françoise Hirsch Vanhoenacker, médecin au CSAPA ANPAA 59, et présidente de la Commission des pratiques professionnelles ANPAA.

 

 

Pour en savoir plus, consulter: