Vous êtes sur :

e cigaretteLe marché du tabac et de ses dérivés a été bouleversé depuis 2005 par l'irruption de la cigarette électronique (ou e-cigarette) dont l'invention est attribuée à Hon Lik, un pharmacien chinois, et qui a connu un développement exponentiel jusqu'à une stagnation ces deux dernières années.

Au-delà du secteur économique, la cigarette électronique a provoqué et provoque toujours des débats au sein du monde de la santé quant à ses bénéfices face à la catastrophe sanitaire mondiale due la consommation de tabac (100 millions de morts au 20ème siècle et 6 millions de morts par an selon l'OMS).

La cigarette électronique a créé des controverses sur sa contribution à l'arrêt du tabac et à la réduction des risques liés au tabagisme.

Télécharger le Décryptages N°22 - Le vapotage : De l'enthousiasme à la prudence

 

 

 

Lire la suite...

L’OFDT vient de publier son tableau de bord mensuel mensuel relatif au tabac et au tabagisme en France. Ce tableau de bord fait apparaître une forte diminution de la vente de tabac si l’on compare le mois de décembre 2016 à décembre 2015. Les ventes de cigarettes ont en effet reculé de 14,3 % et celles de tabac à rouler de 6,9 %.


« Si la baisse n’est pas exceptionnelle pour le tabac à rouler, pour les cigarettes, c’est en revanche la plus forte diminution de mois à mois depuis septembre 2013 », indique l’OFDT.


Cette baisse pourrait être l’effet de l’opération Moi(s)s sans tabac, opération nationale menée par Santé publique France, lancée le 1er novembre avec pour objectif d’inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant au moins 30 jours.  Elle pourrait aussi être la conséquence de l'application du décret et l'arrêté relatifs au paquet neutre des cigarettes et de certains produits du tabac qui imposent aux industriels du tabac de ne livrer aux buralistes que des paquets neutres cela dépuis le 20 novembre 2016.


Enfin l’OFDT nous indique aussi concernant les traitements pour l’arrêt du tabac que par rapport à décembre 2015 le nombre « d’équivalents patients traités » a augmenté de 13 %.

 

Dans le même temps nous apprenons que l'augmentation des prix du tabac attendue ce we (30 à 40 centimes pour les cigarettes manufacturées et de 1,50€ pour le tabac à rouler) a été différée. Lire l'article du Parisen "Tabac : la hausse du prix du paquet attendra" .

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

cigaretteAnnoncé par Marisol Touraine en septembre dans le cadre du le "Programme national de réduction du tabagisme" (PNRT), est créé par décret du 5 décembre 2016 un fonds de lutte contre le tabac au sein de la CNAMTS à partir du 1er janvier 2017.

 

Ce fonds contribue au financement d’actions locales, nationales et internationales de santé, conformément aux engagements de la France dans le cadre de la convention-cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac, notamment ses articles 5 (stratégies, plans et programmes nationaux multisectoriels globaux de lutte antitabac) et 20 (recherche).

 

Lire la suite...

Le Moi(s) sans Tabac a fortement mobilisé les équipes de l'ANPAA. Cette revue de presse illustre l'engagement des uns et des autres dans les actions de sensibilisation qui se sont déroulées sur l'ensemble du territoire.

C'est une revue de presse sélective : n'ont été retenus que les articles de plus de 200 caractères dans lesquels l'ANPAA est mentionnée et valorisée au travers d'une citation, d'une interview ou d'une photo. D'autres manifestations ont pu, naturellement, se dérouler avec un partenariat de l'ANPAA mais sans citation directe de notre association : c'est pourquoi elles ne figurent pas dans ce document. Enfin, dans un souci d'allègement du sommaire, les articles de presse sont regrouLire aussi pés par grandes régions.

 

Télécharger la revue de presse Anpaa

Lire aussi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

cigarette

 

La ministre de la santé vient de tripler le forfait annuel de prise en charge des substituts nicotiniques par l'assurance maladie en le passant à 150 euros pour toutes et tous.

 

Ce forfait était de 50 euros pour le "grand public", il s'aligne désormais sur les forfaits destinés aux jeunes 20-30 ans, femmes enceintes, bénéficiaires de la CMU-C et personnes en affection de longue durée pour un cancer.


Les conditions de remboursement forfaitaire sont inchangées, sur la base d'une prescription médicale, étendue aux médecins du travail, chirurgien.ne.s-dentistes, infirmier.e.s, masseur.euse.s-kinésithérapeutes, ainsi qu'aux sages-femmes pour les personnes qui vivent régulièrement dans l'entourage d'une femme enceinte ou de l'enfant jusqu'au terme de la période postnatale ou assurent la garde de ce dernier.
 

Ce triplement à compter du 1er novembre est l'un des leviers de l'opération "moi(s) sans tabac" auquel participe activement l'ANPAA

Lire la suite...

L’appel des 100.000 contre le tabac. Professionnels, mobilisez-vous !


L’ANPAA soutient l'appel qui vient d’être lancé aux professionnels de santé par l’Alliance contre le tabac (Coalition d’Associations Contre le Tabagisme et Pour la Promotion de la Santé). 

 

L’objectif, mobiliser les professionnels en recueillant 100.000 signatures afin d’interpeller les responsables politiques, élus et futurs élus sur les mesures à prendre pour lutter contre le tabagisme responsable de 78.000 morts par an et dont le coût sanitaire est estimé à 25,9 milliards d’euros par an.

 

.

 

Signez l’Appel

Enregistrer

Enregistrer

A l’occasion du lancement du Moi(s) sans tabac, le BEH 30-31 traite du  « tabagisme en France : comportements, mortalité attribuable et évaluation de dispositifs d’aide au sevrage »

 

Chiffres clefs sur  les comportements

En 2015 la prévalence du tabagisme n’a pas baissé en France. le tabagisme concerne 34,6% des 15-75 ans, et le tabagisme quotidien est de 28,8% (33% des hommes et 25% des femmes).

Avec toutefois une diminution du tabagisme quotidien chez les lycéens, avec 23% de lycéens fumeurs en 2015 contre 31% en 2011 ; ainsi qu’une diminution du tabagisme au domicile avec 28,2% de la population déclarait en 2014 que quelqu’un fume au domicile, contre 32,8% en 2005.

Lire la suite...

Pour inciter les fumeurs à arrêter, Marisol Touraine , ministre des Affaires sociales et de la Santé, lance le Moi(s) sans tabac.

 

Il s’agit d’une opération nationale, inspirée de l’initiative britannique « Stoptober » (Stop Tobacco in October), qui a pour objectif d’inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant au moins 30 jours.

 

A partir du 1er novembre, chaque participant pourra bénéficier d’un accompagnement sur mesure. Pour bénéficier de l’accompagnement sur mesure il suffit de s’inscrire sur Tabac Info Service, sur l’application mobile Tabac Info Service ou par téléphone au 39 89.

Lire la suite...

La mAdo allumant une cigaretteinistre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a publié le 24 août 2016, en vue de la prochaine rentrée scolaire, les consignes de sécurité applicables dans les écoles, collèges et lycées en raison du risque terroriste, l'Organisation de l'Etat Islamique (DAECH) ayant explicitement menacé les établissements d'enseignement français.

 

A cette occasion, resurgit le sujet de l'autorisation de fumer pour les élèves dans les enceintes scolaires.

 

Ce sujet a été largement débattu en février 2016, car certains proviseurs et certains parents demandaient, en raison du risque terroriste, que les élèves et lycéens puissent être autorisés à fumer à l'intérieur des établissements d'enseignement plutôt qu'à l'extérieur, regroupés sur les trottoirs pendant les pauses.

 

A la suite des interventions publiques des associations de lutte contre le tabagisme et de prévention des addictions, dont l'ANPAA, la ministre de l'Education nationale et la ministre de la Santé, Marisol Touraine, avaient confirmé que l'interdiction générale de fumer dans les lieux collectifs continuerait à s'appliquer pour des raisons de santé publique. Cependant, certains proviseurs ou parents d'élèves ont réaffirmé leur demande à l'occasion de la publication des nouvelles consignes de sécurité pour les établissements d'enseignement.

 

Ce dossier Décryptages N° 17 fait le point sur "le problème des pauses clopes" au lycée.

 

 

Télécharger le dossier  Décryptages N°17 - Terrorisme et tabagisme dans les lycées : Les éléments du débat

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

e.cigaretteLa cigarette électronique est-elle moins nocive pour la santé que le tabac ? Dans cette vidéo, le Dr. Karinthi, addictologue à l'ANPAA Ile-de-France, nous parle de la cigarette électronique comme à ses patients fumeurs. Vous pouvez visualiser cette vidéo sur notre chaîne Youtube ANPAA.

 

Pour en savoir plus :

Accès aux structures de soins et de prévention

C’est la journée mondiale sans tabac !

Cigarette électronique, une aide pour arrêter de fumer ?

Synthèse thématique : tabac et cigarette électronique, OFDT