Vous êtes sur :

Jeune homme tenant une e-cigarette dans ses mainsL’e-cigarette aggrave le tabagisme chez les adolescents, c’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la revue dans JAMA Pediatrics.

L'utilisation d'e-cigarettes serait ainsi associée

  • à un risque accru de tabagisme (avoir déjà fumé ou être fumeur régulier)
  • à la planification d’un arrêt de tabac pour les fumeurs réguliers
  • à un risque plus grand d’avoir déjà expérimenté la cigarette

"Ces résultats suggèrent que l'usage de l'e-cigarette aggrave plutôt qu'elle améliore l'épidémie de tabac parmi les jeunes et remettent en question les affirmations selon lesquelles ces produits sont efficaces comme aide au sevrage tabagique", commentent les chercheurs.

Lire la suite...

Plusieurs cigarettes posées l'une à coté de l'autreLe projet législatif concernant la directive tabac a été approuvée mercredi au Parlement européen réuni à Strasbourg.

  • Le texte impose des alertes visuelles avec des avertissements relatifs à la santé sur deux-tiers du paquet, à l'avant et à l'arrière, sous forme d'images.
  • Les paquets de moins de 20 cigarettes (plus accessibles pour les jeunes) seront interdits dans les pays qui les autorisent encore.
  • Le texte prévoit une réglementation de la vente des cigarettes électroniques soit comme médicaments si elles permettent d'arrêter de fumer, soit comme produits du tabac. Dans le deuxième cas, leur concentration en nicotine ne devrait pas excéder 20mg/ml.
  • Le texte prévoit une interdiction d’ ‘’arômes caractérisant’’ dans les cigarettes et le tabac à rouler. Une interdiction du menthol à partir de 2020. Les arômes resteraient autorisés pour les pipes à eau.

Le texte devra être approuvé par le Conseil des ministres le 14 mars.


Lire le communiqué de presse sur le site du Parlement européen

Lire l'actu sur l'Accord de l'UE pour encadrer la cigarette électronique

Autocollant vente tabac, jeux, boissons alcoolisées interdite aux mineurs de moins de 18 ansDepuis janvier l’ANPAA 81 et la Chambre syndicale des buralistes du Tarn, en partenariat avec la Préfecture se sont associés pour la protection des mineurs en rappelant l’interdiction de vente de tabac, de jeux et de boissons alcoolisées aux mineurs de moins de 18 ans.

Cette initiative est partie d’un constat de l’ANPAA81.  La loi qui interdit la vente de tabac aux mineurs de moins de 18 ans est insuffisamment appliquée et aisément contournée :
-Plus de 9 jeunes fumeurs sur 10 (93%) se sont procurés au moins une fois du tabac chez un buraliste.
-Seuls 40% des buralistes refusent systématiquement de vendre du tabac à des mineurs
-Les mineurs soulignent le peu de difficulté qu’ils ont à contourner la loi : soit grâce à l’appui d’une personne majeure, soit en se rendant chez un débitant qui ne respecte pas la loi.

Lire la suite...

Capture d'écran du document de la HAS La Haute Autorité de Santé (HAS) publie ce jour de nouvelles recommandations de bonne pratique adaptées à chaque étape traversée par le fumeur. Elle s’adresse aux professionnels de santé qui ont en face d’eux un fumeur. Le document ne vise donc pas seulement les fumeurs qui expriment le souhait d’arrêter de fumer. La HAS rappelle que le tabac demeure un fléau inégalé de santé publique,  première cause de mortalité évitable en France, qui tue un fumeur régulier sur deux. La HAS fait le point sur les méthodes d’arrêt efficaces ainsi que sur la cigarette électronique. Elle propose des outils pour aider les professionnels de santé à accompagner leurs patients fumeurs vers un arrêt du tabac.

Lire la suite...

CigarettesLe 13 janvier (au lieu du 6 janvier comme initialement prévu) en France le prix du paquet de cigarettes augmentera de 20 centimes et celui du tabac à rouler de 50 centimes. Le paquet de cigarettes le plus vendu (Marlboro) sera alors à 7 euros et le moins cher à 6,50 euros. Cette augmentation correspond à la répercussion de la hausse de la TVA et à l’augmentation de la part du prix du tabac qui revient aux buralistes.

 

Cette augmentation intervient alors que les Drs Prabhat Jha et Richard Peto dans une étude publiée ce 2 janvier dans le New England Journal of Medicine

Lire la suite...

cigarette électroniqueLes Etats membres de l'Union Européenne ont entériné le 18 décembre un accord sur la future directive antitabac « pour encadrer le marché en plein essor de la cigarette électronique et limiter le tabagisme »

  • L'interdiction de vente des e-cigarettes aux moins de 18 ans a été entérinée
  • Les Etats membres qui assimilent les cigarettes électronique à un médicament pourront continuer à le faire. Ce n'est pas le cas de la France.
  • Le plafond de la concentration de nicotine dans les recharges est limité à 20 mg par ml. La capacité des cartouches est limitée à 2 ml.
  • D’ici deux ans La Commission européenne présentera un rapport sur les risques pour la santé des e-cigarettes.

    Lire la suite...

La Journée mondiale de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est l’occasion de rappeler que cette maladie, est responsable chaque année de 16.000 décès en France.

Rappelons que la BPCO, en France

  • touche environ 3,5 millions de personnes.
  • est la cause directe de 16.000 décès annuels (Chiffres 1999) 34.000 en 2020.
  • on dénombre 100.000 personnes sous oxygène à domicile et chaque année 800.000 journées d’hospitalisation pour des complications aiguës liées à la BPCO


Les principales causes de BPCO sont :

  • Le tabagisme,
  • Un environnement de travail pollué
  • Le tabagisme passif,

Lire la suite...

mégots écrasés dans un cendrierUne étude publiée dans le British médical Journal indique que le Champix et le Zyban (médicaments prescrits dans l’aide à l’arrêt du tabac) n'augmentent pas le risque de dépression ou de tentatives de suicide.

L’étude publiée dans le BMJ a porté sur environ 120.000 personnes de plus de 18 ans ayant utilisé un produit de substitution entre septembre 2006 et octobre 2011.  80.000 personnes (68,2%) ont utilisé un substitut nicotinique, 6.800 (5.6%) du Champix, et 31.000 (26.2%) du Zyban.

Lire la suite...

vapoteur

Communiqué de presse - E-cigarette : un outil de réduction des risques parmi d'autres

 

Les équipes de l'A.N.P.A.A. prennent en charge annuellement 75 000 personnes souffrant de conduites addictives dont la très grande majorité sont fumeurs.


Le tabac et l'alcool constituent des problèmes majeurs de santé publique, le tabac étant à lui seul responsable de 73 000 décès par an. Tabac et alcool sont toujours les produits les plus précocement consommés et toujours associés aux polyconsommations qui se multiplient.

Lire la suite du communiqué de presse

Femme qui fume une cigarettePas d’augmentation du prix du tabac en octobre

Après deux hausses successives en moins d’un an, le prix du tabac n’augmentera pas au mois d’octobre, a déclaré Bernard Cazeneuve ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget.

Dans un communiqué de presse, il indique que ''cette stabilité des prix fait suite aux deux hausses d’octobre 2012 (+ 40 centimes), puis de juillet 2013 (+ 20 centimes)''. Il précise que ''les ventes de cigarettes ont baissé de près de 8 % au premier semestre par comparaison avec le premier semestre 2012''.

Les prix du tabac devraient augmenter en janvier.

>> Consulter le communiqué de presse