Vous êtes sur :

capture écran du décryptages n°13 de l'anpaa alcool, lobby, désinformationLe lobby de l'alcool conteste naturellement, comme tout lobby, tout ce qui peut s'opposer à une liberté totale de son activité, et à une augmentation de son chiffre d'affaire basé sur un niveau le plus élevé possible de consommation. Il prône donc la seule prévention éducative comme protection contre les dommages. Mais bien entendu, il n'est pas question de financer cette prévention. Les mêmes parlementaires, qui n'ont que le mot "Prévention" à la bouche, pour éviter des mesures contraignantes pour l'activité économique alcoolière, ne votent pas de crédits pour la prévention, et en tout cas jamais à la hauteur des budgets mobilisés pour promouvoir les boissons par la publicité[1].

C'est pourquoi, au nom d'une prévention aux moyens dérisoires, le lobby de l'alcool va réfuter des mesures efficaces pour réduire les dommages sanitaires et sociaux dûs à l'alcool :

  • L'action sur les prix auquel les jeunes sont particulièrement sensibles,
  • L'action sur l'offre (nombre et emplacement des points de vente, horaires d'ouverture, interdiction de vente aux mineurs…),
  • L'encadrement de la publicité qui est évidemment une incitation à consommer.

L'argument de la prévention et de l'éducation n'est le plus souvent qu'un leurre, voire un simple mantra, utilisé par le lobby de l'alcool pour éviter des mesures législatives ou réglementaires.

Source ANPAA Décryptages n°13 - Alcool : Désinformation et fausses allégations

 


[1] En 2011, les dépenses de publicité pour les boissons alcooliques étaient 100 fois supérieures à celles du budget de l'INPES pour la prévention en matière d'alcool.

Enregistrer

Enregistrer

Capture d'écran de la page d'accueil du site Addict'AideAddict’Aide, est un village virtuel dédié aux addictions : alcool, médicaments, jeux d’argent, drogues illicites, … Cet outil qui se veut exhaustif, mutualise les données de 60 acteurs du champ des addictions. Il propose ainsi l’accès à l'ensemble des outils existants en s’adressant tant aux usagers et à leurs proches qu’aux professionnels.

 

Addict’Aide accessible depuis ce mercredi, est construit sous forme d’un village virtuel composé de 11 « maisons » thématiques. Chaque maison s’adresse à un public spécifique : prévention, pouvoirs publics, usagers et patients, familles, associations de patients, entreprises, processionnels de santé, recherche, presse, Fonds actions addictions. L’ANPAA y administre les maisons Informations, prévention et repérage et Entreprises et santé au travail.

 

Si vous recherchez une adresse, un outil, des dossiers thématiques, des vidéos, un panorama de la presse , …. N’hésitez pas à vous rendre sur Addict’Aide

image actu youtubeVous pouvez désormais visionner les vidéos de nos experts, de nos élus et de nos équipes déclinées dans différentes rubriques : prévention, soin/réduction des risques, décryptage d’actualités et paroles d’experts sur notre chaîne Youtube ANPAA. L’objectif de cette chaîne est de valoriser et faire connaître nos activités de soin, de prévention et de réduction des risques, de rendre accessible des informations pointues grâce à nos paroles d’experts qui décryptent de façon synthétique un sujet pointu et de recenser sur un même support l’ensemble de nos productions vidéos.

 

L’ANPAA lance également un compte Pinterest, sorte de marque-page visuel, dans lequel on retrouve sous forme de tableaux, ses actualités, ses communiqués de presse, des outils de prévention mais aussi des campagnes de com’ et des applications sur les addictions.

 

Découvrez notre chaîne Youtube ANPAA et notre compte Pinterest.

Nombre estimé de découvertes de séropositivité VIH par année de diagnostic - Source INVSLe dernier point épidémiologique de l’InVS sur la séropositivité VIH et sida

 

L’Institut de veille sanitaire vient de publier des données concernant les diagnostics d’infection VIH et de sida en France en se basant sur la déclaration obligatoire de l’infection à VIH et du sida. Le bilan issu de l’ensemble des déclarations parvenues au 31 décembre 2014 montre qu’en 2014, 6 600 personnes ont découvert leur séropositivité VIH.

 

Parmi ces 6 600 personnes :

  • 31% sont des femmes dont l’âge médian est de 38 ans : proportion qui s’est stabilisée depuis 2012.
  • 20% ont 50 ans et plus : proportion en augmentation progressive depuis 2003.
  • 56% des personnes diagnostiquées en 2014 ont été contaminées lors de rapports hétérosexuels. (39% nés à l’étranger et 17% nés en France).
  • les rapports sexuels entre hommes représentent 42% des diagnostics en 2014 soit près de 2 800 personnes, nombre en augmentation depuis 2011.
  • 75  personnes diagnostiquées ont été contaminées par usage de drogues injectables en 2014 dont 85% d’hommes.

 

De nouveaux lieux et outils ont été développés afin d’éviter les diagnostics tardifs et l’ignorance de leur infection par le VIH.

 

Télécharger le point épidémiologique du 1er avril 2016

Pantone 448 CA compter du 20 mai les industriels du tabac ne devront plus produire que des paquets neutres pour le marché français. En effet le décret publié ce 22 mars au journal officiel définit les conditions de neutralité et d'uniformisation des conditionnements de certains produits du tabac et du papier des cigarettes et du tabac à rouler. Les aspects techniques de la neutralité et de l'uniformisation sont fixés par arrêté du 21 mars  publié ce 22 mars au Journal officiel.

 

A partir du 20 novembre,  les industriels du tabac  ne devront livrer que des paquets neutres aux débitants de tabac.
A compter du 1er janvier 2017, les buralistes n'auront plus le droit de vendre aux consommateurs que les paquets neutres.

 

L'arrêté précise que les paquets neutres "sont de couleur Pantone 448C". Cf l'illustration de cette actualité.

 

Consulter le Décret n° 2016-334 du 21 mars 2016 relatif au paquet neutre des cigarettes et de certains produits du tabac

Consulter l'Arrêté du 21 mars 2016 relatif aux conditions de neutralité et d'uniformisation des conditionnements et du papier des cigarettes et du tabac à rouler

 

Pour en savoir plus, 

Le paquet neutre qu'est-ce que c'est?

L'arrivée du paquet neutre en 3 dates
Le paquet neutre dès mai 2016

Cigarettes et tabac à rouler : une hausse des ventes

 Cigarettes et tabac à rouler : une hausse des ventes

actu hbsc jeunes collegiens

 

L’enquête internationale Health Behaviour in School-Aged Children (HBSC) montre une baisse de la consommation d’alcool et du tabagisme.

 

Réalisée tous les quatre ans sous l’égide du bureau Europe de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cette enquête menée dans 42 pays auprès de 200 000 adolescents européens décrit l’ensemble des comportements de santé des élèves de 11, 13 et 15 ans. Cette baisse de la consommation d’alcool et de tabac serait due aux campagnes de prévention menées ces dernières années et se traduit ainsi :

Lire la suite...

Vente de boissons alcooliques ; du nouveau dans les licences

 

Passées relativement inaperçues, ces dispositions ont été insérées dans une ordonnance prise dans le cadre de la simplification de la vie des entreprises. Les mesures décidées vont dans un sens de simplification et donc pas dans celui du renforcement de l'encadrement de l'offre d'alcool.

Lire la suite...

euros 20126La MILDECA, en lien avec la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports), a souhaité, à l’occasion de la tenue prochaine du championnat d’Europe de Football, construire un document qui pourra utilement venir appuyer l’action des services territoriaux de l’Etat dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un dispositif adapté de prévention et de réduction des risques.

Lire la suite...

plan cancerLe deuxième rapport de suivi du plan cancer 2014-2019 a été remis par le Pr. Agnès Buzyn (Présidente de l’Institut national du cancer) au Président de la République, François Hollande. Le rapport présente les principales réalisations de l’année 2015 sur le plan national et régional.

Parmi les avancées concrètes menées en 2015 figurent :

Lire la suite...

hcspLe Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) préconise d'avertir les professionnels de santé et les fumeurs que la cigarette électronique est une aide à l'arrêt du tabac.

 

Le HCSP actualise son avis du 25 avril 2014 relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique étendus en population générale. Selon les travaux du HCSP, la cigarette électronique :

Lire la suite...