Vous êtes sur :

Retrouvez dans cette rubrique l'ensemble des communiqués de presse publiés par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie.

Pour être informé de la publication des nouveaux communiqués en temps réel, abonnez-vous à notre flux RSS presse :

Abonnez-vous au fil RSS des communiqués de presse de l'A.N.P.A.A.

 

loi marteauSaisie suite à une plainte de l’ANPAA, la justice a condamné l’utilisation de bâches publicitaires dans le cadre de chantiers de rénovation. Ce jugement, rendu le 14 septembre 2017 par le TGI de Paris, condamne ainsi Heineken Entreprise à verser 2 500 euros de dommages et intérêts.

 

Cette affaire remonte à juillet 2014. L’hôtel de la Monnaie situé sur les bords de Seine à Paris, en travaux, est recouvert de bâches de chantier habillées aux couleurs de la marque Heineken. Ce décor, invasif par sa taille « monumentale », contribue au financement de la réfection de l’édifice.

Lire la suite...

tirebouconlogosanssosLa campagne de prévention de l'Institut national du cancer a provoqué la colère de Vin & Société. Son président Joël Forgeau s'étrangle devant le micro de France Bleu en voyant un tirebouchon accompagner un message de réduction de consommation d'alcool. Il déclare que cette campagne fait passer un message totalement inacceptable pour la filière viticole : le premier verre de vin bu est dangereux pour la santé, et oppose ce message à des repères de consommation responsable de vin qu’il tire du rapport publié en mai dernier par l'Institut national du cancer et Santé Publique France.

Lire la suite...

Ado allumant une cigarette

On pouvait croire la cause entendue et que la prévention du tabagisme chez les jeunes faisait consensus. Mais non !

 

La rentrée scolaire est l'occasion pour le syndicat des proviseurs de faire pression sur le nouveau ministre pour autoriser les élèves à fumer à l'intérieur des établissements scolaires au nom de la protection des élèves face au risque de terrorisme.

 

Tous les acteurs de santé publique se sont opposés à cette demande faite lors du précédent quinquennat.

Lire la suite...

medicaments couleursL'utilisation du baclofène dans le traitement de la dépendance alcoolique a fait dès son origine l'objet d'un abord tout aussi médiatique que scientifique, l'un prenant le pas sur l'autre selon les moments.

 

Dès le départ, l'ANPAA a privilégié une approche médicale et expérimentale, elle a participé aux études d'évaluation du baclofène dans la pratique addictologique afin de préciser les apports de ce traitement et sa place parmi les autres à disposition des praticiens.

 

Récemment une étude conjointe de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament, de la CNAMTS et de l'INSERM, portant sur 213 000 personnes, a mis en évidence une augmentation des risques d'hospitalisations (+46%) et des décès (+127%) pour les posologies supérieures à 180 mg/jour. Bien que le risque d’hospitalisation pour les patients aux posologies de 75-180 mg/jour soit inférieur (+15%), celui de décès est augmenté de 50%.

Lire la suite...

loi marteauDans un arrêt rendu le 5 juillet 2017, la Cour de cassation a confirmé, concernant les boissons alcooliques, que le packaging devait respecter les principes posés par la loi Evin en matière de publicité.

 

En effet, la marque Carlsberg avait commercialisé des canettes de bière qui reproduisaient des joueurs de football célèbres. Elles faisaient référence au parrainage du championnat anglais par la marque, et renvoyaient à un jeu qui lui-même associait explicitement le football, le championnat anglais et la marque de bière. Toutes ces références et renvois ont été censurés dès la première instance, ce qui avait provoqué le retrait des rayons desdites canettes.

Lire la suite...

Le samedi 01 juillet 2017, se sont réunis, à Paris, les adhérent.e.s de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie pour leur assemblée générale ordinaire.

 

Après avoir salué l’engagement et l'action durant plus de 15 ans d’Alain RIGAUD au bureau national d’abord en tant que Secrétaire général puis en tant que Président de l’ANPAA, les adhérent.e.s ont procédé à l’élection du nouveau conseil d’administration qui a désigné en son sein :

  • Nicolas SIMON, comme nouveau Président de l’ANPAA. Professeur de médecine spécialisé en addictologie, responsable du Centre antipoison de Marseille, Chercheur à l’INSERM en réduction des risques, Responsable d’enseignement à la faculté de Médecine de Marseille. Il est par ailleurs impliqué à l’ANPAA depuis 6 ans et en tant qu’élu national depuis 2 ans.

    Lire la suite...

545 35369898 web

 

La Fédération Française d’Addictologie (FFA), dont l’ANPAA est l’un des membres fondateurs, a renouvelé ses instances dirigeantes lors de son Assemblée Générale le 27 juin 2017. 

 

L’ANPAA y est représentée par le Pr. Nicolas SIMON, élu Secrétaire Général. 

 

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse de la FFA, signé du Pr. Amine Benyamin, son nouveau président. 

 

Lire la suite...

Comme elle l’a fait dans le cadre de l'élection présidentielle, l'ANPAA lance une initiative visant à sensibiliser les candidats aux élections législatives aux enjeux liés aux conduites addictives, qu’il s’agisse de l’alcool, du tabac, du cannabis ou d’autres addictions sans produit.

 

Les candidats sont ainsi invités à se prononcer sur 5 propositions.

 

Cet effort de sensibilisation est important alors qu’un rapport d’experts publié la semaine dernière a alerté sur les risques pour la santé d’une consommation, même modérée, d’alcool. Des risques aujourd'hui minorés qui tranchent avec la politique répressive en vigueur pour les substances psychoactives illicites telles que le cannabis.

Lire la suite...

ASSOS LOGOSSuite à la nomination d’Audrey Bourolleau, ancienne déléguée générale de Vin et Société, comme « conseillère agriculture, pêche, forêt et développement rural » auprès du Président de la République, 19 associations et acteurs de santé publique tirent la sonnette d’alarme. Alors que l’alcool est à l’origine chaque année en France de près de 50 000 décès, souvent prématurés, et la 2ème cause de mort sur la route, la nomination d’une représentante de la filière alcool ne manque pas d’inquiéter sur les conflits d’intérêts qui pourraient survenir au détriment de la santé publique.

 

Audrey Bourolleau dirigeait depuis 2012 Vin et Société, association qui regroupe l’ensemble de la viticulture, et défendait, à ce titre, les intérêts de la filière à travers des stratégies de lobbying très offensives. Même si elle a démissionné de son association, les risques de conflits d'intérêts dans ses nouvelles fonctions ne peuvent être écartés. En vertu de la définition issue de la loi sur la transparence de la vie publique[1], l’apparence du conflit suffit en effet à le caractériser.

Lire la suite...

BEHLe numéro publié ce jour du BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire), à la veille de la Journée Mondiale Sans Tabac, permet de faire le point sur la consommation en France de ce produit à fort risque pour la santé :

 

  • Si la prévalence de la consommation est stable depuis 2010 (28,7 % de fumeurs quotidiens), après une hausse dans les années précédentes, la part des fumeurs diminue chez les jeunes hommes et les jeunes femmes, ce qui traduit probablement un effet positif de la dénormalisation du tabac et du Programme National de Réduction du Tabagisme (PNRT).

 

  • En revanche, la consommation de tabac est très marquée socialement, car elle diminue avec l'augmentation des revenus et le niveau de diplôme. Le gradient social de l'inégalité de santé devant le tabac est une fois de plus malheureusement confirmé.

 

Lire la suite...