Vous êtes sur :

2 octobre 2007 - L’A.N.P.A.A. attaque et gagne à nouveau / Le tribunal des référés enjoint Heineken à cesser sa campagne publicitaire par voie de presse


Par ordonnance de référé rendue ce jour, le président du Tribunal de Grande Instance de Paris, saisie par l’A.N.P.A.A. (Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie), fait interdiction à la société Heineken Entreprise de poursuivre sa campagne publicitaire dans laquelle elle associait sa bière à l’univers du rugby sous astreinte de 1000 euros par infraction constatée 48 heures après la signification de l’ordonnance.

Le juge constate que les quatre visuels en cause ne respectent pas les indications limitatives autorisées par le code de la santé publique.

Pour le juge, trois visuels associent très directement l’événement sportif de la Coupe du Monde de Rugby 2007 à la consommation de bière Heineken. ''L’intelligence des visuels en cause consiste à déplacer la perception d’éléments qui individualisés ne seraient pas critiquables, pour, par un jeu de rapports dans un espace qui figure un stade, imposer la lecture du jeu de rugby ou de l’un de ses éléments''.

Il s’agit

  • d’un visuel composé de 12 bouteilles de bière Heineken, avec au premier plan un bock de bière en forme de ballon de rugby, et un fond vert représentant les tribunes d’un stade,
  • d’un visuel composé de 6 bouteilles évoquant la figure de jeu du rugby de la touche,
  • d’un visuel composé d’un bock de bière, plein, à l’intérieur d’un stade.

Par ailleurs, le juge constate le caractère illégal

  • De la mention ''For a fresher World'', cette mention ''clin d’œil au réchauffement de la planète et à la diffusion mondiale du produit n’entretient pas un lien suffisamment évident avec la qualité gustative du produit ou son mode de consommation pour être autorisée''
  • De l’adresse du site www.2340.fr au motif qu’elle est ''étrangère à la prévision de la loi''.
  • Pour ces raisons, il en conclut que le quatrième visuel représentant une bouteille de bière surmontée d’un drapeau est également illégal.

L’A.N.P.A.A. se réjouit de cette victoire de la santé publique qui montre qu’avant de prétendre participer au développement de la prévention en France –objectif affiché par Entreprise et Prévention avec la création du site www.2340.fr - les producteurs d’alcool devraient d’abord commencer par respecter la loi et leur propre code de bonne conduite qui prévoit pourtant qu’ ''aucune communication commerciale ne doit associer la consommation des boissons alcoolisées à des situations de chance, d’exploit, d’audace, ou d’exercice du sport''. Heineken Entreprise administre ainsi clairement la preuve des limites des codes d’autorégulation !

Contacts presse
Patrick Elineau, Directeur général
Faye Wright, chargée de communication
Tél. : 01 42 33 51 04