Vous êtes sur :

FFEn avril dernier, en pleine campagne électorale, Radio France (qui gère les stations de radio publiques en France métropolitaine) s'est dotée d'un comité d'éthique 1. Une initiative tout à fait louable mais qui, compte tenu du contexte électoral, est passée inaperçue. Est également passée inaperçue, et c'est plus inquiétant, la nomination de ses cinq membres. Et en particulier, celle de Jean-Robert Pitte, président l'Académie du vin de France, bien connu de tout le milieu addictologique en raison de sa défense enflammée du lobby viticole.

 

Partisan convaincu de la théorie, aussi peu scientifique que dangereuse, de l'éducation des enfants au bien boire ("éducation au goût"), il défend les intérêts de l'industrie du luxe, de l'agroalimentaire et de la viticulture. Ainsi, en contradiction avec les recommandations de santé publique, il regrette l’époque où les enfants buvaient du vin à table avec leurs parents, ce qui leur permettait, selon lui, d’affiner leur goût et de prévenir les excès futurs 2. Les dommages liés à l'alcool ne sont pour lui que des dommages collatéraux. Plus soucieux de ses relations d'affaires que de leur compatibilité avec sa qualité de membre du comité d'éthique de Radio France, Jean-Robert Pitte était au programme d’une croisière de luxe "Vignes et Océan" du 15 au 24 avril 2017 en tant que "spécialiste du vin et de la gastronomie française". Fédération Française d’Addictologie c/o ANPAA, 20, rue Saint-Fiacre, F-75002 Paris – www.addictologie.org Jean-Robert Pitte inquiète à juste titre les acteurs du soin et de la prévention en addictologie, car il ne sera pas un défenseur fervent du respect de la loi Evin : "Pendant ce temps, la France est sévèrement encadrée depuis 1991 par l’archaïque et frileuse loi Evin" 3, dont il s’est réjouit de son assouplissement 4.

 

Les nombreux liens d'intérêts de Jean-Robert Pitte, révélés notamment par le site ACRIMED 5, auraient dû alerter la tutelle de Radio France au moment de cette nomination aberrante. Et face à la nécessaire indépendance des membres d'un comité d'éthique, Jean-Robert Pitte aurait pu également se récuser.

 


La décence et le respect de l'éthique voudraient que l'on reconsidère cette nomination, sauf à rendre ce comité illégitime voire dommageable dès sa mise en place.

 

________________________
1 Comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France.
2 Emission 360° le vendredi 6 novembre 2015 sur LCP.
3 https://www.asmp.fr/travaux/communications/2011_12_12_pitte.htm
4 http://www.toursvaldeloiregastronomie.fr/interview-de-jean-robert-pitte/
5 http://www.acrimed.org/Jean-Robert-Pitte-membre-du-Comite-d-ethique-de

 

Contact Presse
Pr Amine BENYAMINA, Président de la FFA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Télécharger le communiqué