Vous êtes sur :

Retrouvez dans cette rubrique l'ensemble des communiqués de presse publiés par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie.

Pour être informé de la publication des nouveaux communiqués en temps réel, abonnez-vous à notre flux RSS presse :

Abonnez-vous au fil RSS des communiqués de presse de l'A.N.P.A.A.

Robert Ménard, maire d'extrême droite de Béziers, a acheté 400 tests de dépistage salivaire du cannabis qu'il met gratuitement à disposition des parents de sa ville pour "lutter contre l'usage du cannabis chez les adolescents". Si l'effet médiatique est garanti, l'intérêt est loin d'être évident pour les adolescents eux-mêmes, leurs parents et plus généralement pour la santé ou la sécurité publique.

 

Robert Ménard, tout à ses propositions simplistes et répressives sur le cannabis, feint d'oublier 50 ans de démonstration que la guerre à la drogue est un échec complet. Mais surtout, cette offre de dépistage salivaire va se heurter à plusieurs questions :

Lire la suite...

cuisinier

 

Fort de son carnet d'adresses dans les médias et le showbiz qui lui garantit un succès d'audience, Monsieur Poulpe, l'animateur de Recettes Pompettes persiste et signe, et défie le CSA avec une nouvelle web-émission diffusée le 9 février sur YouTube. Lors de cette dernière production, avec son invité Guillaume Canet en pleine opération de promotion de son nouveau film, il a ostensiblement fumé un joint de cannabis et endossé son rôle de provocateur de pacotille. Fumant en direct un joint en compagnie d'une star, il sait pertinemment qu'il ne risque rien, contrairement aux usagers anonymes contrôlés par la police.

 

Devant l'échec patent de la prohibition, l'ANPAA s'est prononcée clairement pour la légalisation du cannabis, mais la légalisation ne doit pas être une incitation de la jeunesse à la consommation d'un produit psychoactif. C'est bien pourquoi la provoc en toc de Monsieur Poulpe pose problème. Ce type de comportement nuit gravement à tous ceux qui militent pour une réflexion objective et dépassionnée sur le statut du cannabis et sa régulation.

 

Lire la suite...

cocarde ANPAADans le cadre de l'élection présidentielle 2017, l'ANPAA lance le débat sur la politique à mener en matière de conduites addictives – un enjeu soit absent, soit traité superficiellement dans les programmes des candidats – et soumet aujourd'hui 5 propositions à l’ensemble des présidentiables.

 

Alors que pour 8 Français sur 10, les questions de santé n’occupent pas une place assez importante dans le débat présidentiel, l’ANPAA demande une politique ambitieuse, c'est-à-dire adaptée à la réalité des besoins et des pratiques.

 

La consommation de substances psychoactives, licites et illicites, est à l’origine, chaque année en France, de près de 130.000 décès prématurés, dont 79.000 liés au tabac, 49.000 à l’alcool et 1.600 aux drogues illicites. Cette hécatombe a un coût pour la société estimé à près de 249 milliards d’euros par an, entre la prise en charge des soins, le coût de la répression, la perte de productivité ou encore la valeur des vies humaines perdues. Il est dès lors urgent de se mobiliser et d'agir !

Lire la suite...

 

Selon une nouvelle publication internationale, l’auto-régulation par les alcooliers de leur marketing est un écran de fumée qui vise à empêcher la mise en place de solutions réellement efficaces pour la protection des populations et notamment des jeunes. Les conclusions confortent les positions soutenues depuis longue date par l’ANPAA.

 

Dans un numéro hors-série consacré aux pratiques marketing des alcooliers publié aujourd'hui par la revue « Addiction »[1], les experts en santé publique alertent sur l’exposition massive des jeunes au marketing pour l’alcool. Les contrôles mis en place sur ces pratiques seraient inefficaces. Pour rappel, l’alcool est la principale cause de décès et de handicaps chez les jeunes hommes âgés de 15 à 24 ans dans presque toutes les régions du monde, et chez les jeunes femmes du même âge dans les pays occidentaux.

 

Lire la suite...

 

Le CSA vient mettre en garde l’éditeur de la chaine YouTube « Les Recettes Pompettes by Poulpe » pour non-respect de la règlementation sur l’alcool. Une victoire de santé publique pour l’ANPAA.

 

A deux reprises, en avril et en juillet dernier, l’ANPAA avait alerté sur le danger de cette émission qui faisait, ni plus ni moins, l’apologie de la défonce à l’alcool. Les producteurs avaient délibérément choisi de diffuser cette émission sur Internet afin de contourner les restrictions sur la publicité pour l’alcool posées pour la télévision par la loi Evin et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).

 

Lire la suite...

Dans une époque où la surenchère prend la place de la réflexion et de la politique de long terme, les députés viennent de s'illustrer par un amendement[1] voté en 2ème lecture dans le cadre de l'examen de la loi Égalité et Citoyenneté : les familles de trafiquants, mais aussi de consommateurs de stupéfiants, s’ils ont été condamnés, pourront être expulsées sur décision de leur bailleur, que l'infraction soit ou non le fait du locataire principal du logement.

 

Si cette disposition est maintenue, elle permettra d'expulser une famille entière sous prétexte que l’un de ses membres a été condamné pour avoir fumé un joint. Compte tenu de la consommation très fréquente du cannabis en France – 700 000 personnes en consomment quotidiennement –, ce n'est pas une hypothèse d'école.

Lire la suite...

cannabisAu moment où la campagne présidentielle française entre dans sa phase ultime, les candidats se cantonnent à des sujets traditionnels et évitent soigneusement les sujets qui pourraient sortir des sentiers balisés. Sans tenir compte de l'évolution du contexte mondial, chacun évite de prendre position sur l'usage du cannabis. La communication des principaux candidats est immuable : "Plutôt laisser un problème dans l'ombre que de se faire traiter de laxiste".

Lire la suite...

verres noirs sur fond blancUn des porte-paroles les plus actifs du lobby alcoolier, M. Roland Courteau, sénateur de l'Aude et vice-président du groupe d'études Vigne et Vin du Sénat, vient de déposer une nième proposition de loi visant à distinguer le vin des autres boissons alcooliques qui stupéfie tous les scientifiques et consterne les professionnels de santé.

 

En effet, à rebours de toutes les données de la biologie, le sénateur Courteau n'hésite pas devant des affirmations aussi énormes que fausses. Ainsi, il prétend que la consommation de vin est bonne pour l'organisme et la prévention des maladies cardio-vasculaires. Il ne recule pas devant l'exploitation de la détresse des malades en avançant que le vin pourrait prévenir la maladie d'Alzheimer.

Lire la suite...

Nuages de mots

La Fédération Française d'Addictologie s'associe à la "Journée internationale de prévention de l'overdose" prévue le mercredi 31 août 2016.


Cette journée vise à sensibiliser le public, et en particulier l'entourage des usagers de drogues, ainsi que les professionnels de santé à ce risque en recrudescence.

 

La mise à disposition des médicaments et traitements de substitution aux opiacés (TSO) depuis 20 ans en France a apporté grâce à un accès large et facile une réduction significative de la mortalité par overdose et un succès indiscutable pour leur prévention. La France fait aujourd'hui partie des pays d’Europe où le taux de mortalité par overdose est le plus faible.

 

Lire la suite...

alcool cancerUne étude publiée dans la revue Addiction par une équipe néo-zélandaise[1] confirme de manière incontestable, sur la base d'une méta-analyse de grande ampleur, le lien entre consommation d'alcool et survenue du cancer pour sept localisations :

 

oropharynx, larynx, œsophage, foie, côlon, rectum et sein. Cette étude confirme également que l'augmentation du risque de survenue du cancer est proportionnelle à la quantité consommée et qu'elle s'observe même chez les consommateurs à doses faibles et modérées.

Lire la suite...