Vous êtes sur :

Retrouvez dans cette rubrique l'ensemble des communiqués de presse publiés par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie.

Pour être informé de la publication des nouveaux communiqués en temps réel, abonnez-vous à notre flux RSS presse :

Abonnez-vous au fil RSS des communiqués de presse de l'A.N.P.A.A.

 

1er avril 2015 - Vote de la Commission du Parlement Européen en faveur d’une stratégie alcool européenne


L’ANPAA et EUROCARE avec le soutien d’organisations à but non lucratif concernées par les politiques en matière d’alcool (1) accueillent favorablement le vote de la Commission parlementaire du Parlement Européen en faveur de la santé.


La Commission Santé, Environnement et Sécurité Sanitaire du Parlement Européen a voté le 31 mars 2015 en faveur de la protection de la santé et du consommateur en adoptant une résolution qui soutient la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie alcool de l’UE ainsi que l’étiquetage des ingrédients et des valeurs nutritionnelles sur les produits alcooliques et alcoolisés.

Lire la suite...

30 mars 2015 - Lettre ouverte au Président de la République sur le projet de loi de santé

 

Monsieur le Président de la République,


Si nous prenons aujourd'hui la liberté de nous adresser directement à vous, c'est parce que nous représentons l'ensemble des associations et sociétés savantes sur le champ de la prévention des risques et de la réduction des dommages sanitaires et sociaux liés à l'alcool.

 

Grâce à la loi du 10 janvier 1991, dite loi Evin, la France dispose d'un cadre équilibré qui permet à la fois l'information sur les boissons alcooliques et un encadrement de la publicité, notamment pour préserver la santé des jeunes et des publics vulnérables.

Lire la suite...

 

20 mars 2015 - Projet de Loi de Santé : Non à l'extension de la publicité pour l'alcool


Au cours de l'examen de la loi de santé par la Commission des Affaires Sociales de l'Assemblée Nationale, un groupe de députés a fait voter, le 18 mars, un amendement qui altère la définition actuelle de la publicité directe ou indirecte pour l'alcool telle qu'elle figure dans les articles L3323-2 à -4 du Code de la Santé Publique.

Les associations signataires rappellent que la législation actuelle n'interdit pas de parler d’alcool, ni la publicité pour les boissons alcooliques, mais qu'elle précise de façon limitative ce qui est autorisé (Article L3323-2) et encadre la façon dont on doit en parler pour ne pas inciter à la consommation.

Lire la suite...

 

5 mars 2015 - Projet de Loi de Santé : Favoriser l’égalité et l’accès à la santé sur les territoires
Communiqué d' une quinzaine d’associations adhérentes à l’Uniopss



Alors que le projet de loi de santé va être prochainement discuté à l’Assemblée nationale, une quinzaine d’associations adhérentes à l’Uniopss, intervenant dans le champ de la santé, se sont mobilisées pour apporter leur contribution collective à ce projet. Si certaines mesures proposées par le projet de loi vont dans le bon sens, les associations de solidarité soulignent toutefois l’absence et le manque d’ambition de certaines mesures, notamment celles destinées à favoriser l’égalité d’accès à la santé sur les territoires. Elles publient une plateforme de propositions communes, reprises dans une quarantaine d’amendements au projet de loi.

Lire la suite...

17 février 2015 - Publicité pour les boissons alcooliques et Internet : l'A.N.P.A.A. dénonce les amalgames et précise sa position


Aujourd’hui même se tient à l’Assemblée nationale une rencontre intitulée « Comment concilier vin et enjeux de santé publique ? » organisée par l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin (ANEV). La filière viticole et les élus des régions productrices dénoncent une volonté d’interdire toute communication sur le vin sur internet qui pénaliserait les producteurs et les distributeurs ainsi que le secteur de l’œnotourisme.

Au vu de cette mobilisation de la filière, il est probable que les propositions de l’A.N.P.A.A. en amont de la future loi de santé seront au centre des débats.

Lire la suite...

2 février 2015 - Communiqué de presse ALERTE : Après deux ans de plan pluriannuel interministériel de lutte contre la pauvreté : il est urgent de booster le plan et de le territorialiser !

Si le plan de lutte contre la pauvreté est toujours sur les rails, l’impulsion interministérielle qui a marqué la première année et la dynamisation de l’ensemble par Matignon semblent avoir fléchi. Par ailleurs, la mise en oeuvre du plan n’a pas pu empêcher l’aggravation de la pauvreté. C’est pourquoi le Collectif ALERTE, à l’origine du plan dès 2012, présente 67 propositions pour impulser une nouvelle phase.

 

Le Plan pauvreté a sans doute permis d’amortir un peu le choc de la crise économique pour les plus fragiles. Pour autant, les pauvres sont de plus en plus pauvres et éloignés du seuil de pauvreté (987 €).

Lire la suite...

11 Décembre 2014 - Prix du tabac : contradictions à tous les étages


Un amendement au projet de loi de finances rectificative (PLFR) adopté à l'Assemblée nationale bloque, au nom d’une « pause fiscale », la hausse de la fiscalité attendue en 2015 et grippe le mécanisme d'augmentation automatique des prix des tabacs.

 

Alors qu'il est démontré que la consommation de tabac diminue lorsque leur prix augmente, cet amendement contredit l'esprit du récent Programme national de réduction du tabagisme (PNRT) en annulant la mesure la plus efficace pour lutter contre la consommation de tabac.

Lire la suite...

3 décembre 2014 - Santé publique et alcool – Auditionné par l’assemblée nationale, le Docteur Alain Rigaud (A.N.P.A.A.) plaide pour une meilleure protection des jeunes face au risque alcool

 

Le DR Alain Rigaud, président de l’A.N.P.A.A. a été auditionné ce jour par les députés membres de la commission des affaires sociales chargés des travaux préparatoires à la future loi de Santé qui sera débattue dès le premier trimestre 2015. L’audition était pilotée par Olivier Véran, député PS, rapporteur du titre I du projet de loi intitulé « Renforcer la prévention et la promotion de la santé ».


Cette rencontre a été l’occasion de rappeler les enjeux inhérents à la problématique alcool, qui est à l’origine de 49 000 morts évitables, chaque année en France. L’A.N.P.A.A. a notamment particulièrement insisté sur les évolutions législatives qui favoriseraient une meilleure protection des jeunes et a formulé des propositions d’amendements au projet de loi.

Lire la suite...

 

26 novembre 2014 - Circulaire budgétaire des établissements médico-sociaux en addictologie


La circulaire budgétaire pour l’exercice budgétaire 2014 des établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes confrontées à des difficultés spécifiques est parue le 21 novembre dernier. L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) gestionnaire de plus de 90 centres de soins et d'accompagnement en addictologie sur toute la France, représentant plus d’un tiers de l’activité en la matière, regrette cette parution très tardive et récurrente depuis ces dernières années, qui ne facilite pas la réalisation des budgets prévisionnels et complexifie le dialogue de gestion avec les agences régionales de santé.

Néanmoins, l’A.N.P.A.A. tient à souligner l’effort budgétaire de près de 3 M€ accordé aux structures médico-sociales en addictologie, conforme aux annonces ministérielles et ce, dans le contexte budgétaire très contraint.

Lire la suite...

21 novembre 2014 - ALERTE se félicite de la décision du Conseil des Ministres d’hier de fusionner le RSA et la PPE


ALERTE se félicite de la décision du Conseil des Ministres d’hier de fusionner le RSA et la PPE. C’était absolument indispensable et le collectif ALERTE avait déjà exprimé son soutien au dispositif proposé par le rapport. Le Gouvernement tient là un engagement pris dans le plan de lutte contre la pauvreté.


Cette réforme, telle qu’elle est annoncée, semble très proche des recommandations du rapport SIRUGUE, ce qui est positif. Hélas, cette réforme est prévue à budget constant, ce qui est incompatible avec une amélioration réelle de la situation actuelle.

Lire la suite...