Vous êtes sur :

Isabelle BidegainIsabelle Bidegain, médecin du travail, s'implique depuis trois ans dans le Groupe d'Analyse Prévention Addictions au Travail des Hautes-Pyrénées (GAPRAT 65), composé de représentants d'employeurs, de salariés, d'acteurs de la santé au travail, de la CARSAT, de la CCI, la Chambre des Métiers et l' A.N.P.A.A. 65.

Les demandes d'employeurs en difficulté avec des salariés alcooliques ou ayant une pratique addictive entrainant des retards fréquents, de l'absentéisme, des fautes professionnelles répétées, voire des accidents du travail ; ainsi que le constat que certains salariés banalisent leur consommation ou l'utilisent pour "tenir le coup" ou pour les aider à "atteindre des objectifs" ont motivé son implication dans la création de ce groupe.

 

Afin de répondre ou de devancer les problématiques qui se posaient aux entreprises du département, le GAPRAT 65, piloté et animé par l' A.N.P.A.A. 65, a créé une plaquette d'information et organisé deux rencontres débats les 10 mai et 7 juin 2011 qui ont réuni plus de 100 participants.

 

L'objectif est de "rappeler ce que chacun doit faire à chaud ou en amont pour être prêt le jour où l'employeur est confronté à cette situation". Parmi les points abordés :

  • Qu'est-ce qu'une conduite addictive ?
  • Quelle est la responsabilité de l'employeur et du salarié ?
  • Quels signes d'alerte et quelles sont les conduites à tenir ?
  • A qui s'adresser pour aider un salarié concerné par ce problème ?
  • La réglementation en vigueur ?

Les rencontres débats ont permis des échanges entre les différents représentants - employeurs et salariés - d'une soixantaine d'entreprises ou collectivités qui ont pu identifier l'ensemble des acteurs de prévention (A.N.P.A.A., associations de prévention, CARSAT, services de santé au travail...).


Le groupe de travail

En 2004, après une enquête menée auprès des PME/PMI de Midi-Pyrénées, l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie des Hautes-Pyrénées (A.N.P.A.A. 65), dans le cadre de ses missions, avait proposé des actions de prévention pour aider les entreprises à prendre en charge les problèmes liés à l'alcool. Le GAPRAT 65, groupe de travail interprofessionnel constitué d'acteurs de la santé au travail, de la CCI, de représentants des employeurs et des salariés de la Commission paritaire départementale interprofessionnelle des Hautes-Pyrénées, soutenus par la CRAM (aujourd'hui CARSAT), l'ARS et la Mildt était né.

 

Consulter notre rubrique Intervenir en milieu professionnel

Consulter la lettre d'information de l' INRS sur "Addictions : alcool et travail" (juillet 2011)

Juillet 2011