Vous êtes sur :
Dr Michel Craplet, médecin délégué de l'A.N.P.A.A.

En dépit de leurs habitudes alimentaires, les Français seraient moins atteints que les autres par les maladies cardio-vasculaires, notamment en raison de leur consommation régulière de vin.

Est-ce vraiment une certitude ?